PÉTITION POUR LA LEVÉE DU SECRET DÉFENSE ET L’OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE DU PARLEMENT FRANÇAIS SUR LES CONDITIONS DE L’ASSASSINAT DU PRÉSIDENT THOMAS SANKARA ET DE SES COMPAGNONS


Une trentaine de députés du CNT (Conseil National de la Transition du Burkina Faso) avaient envoyé en mai 2015, un courrier aux présidents de l’Assemblée nationale française et des différents groupes parlementaires français, « au nom de la coopération entre les peuples » et en particulier de la France et du Burkina, pour les « saisir aux fins d’une demande d’enquête parlementaire [ndlr – française] sur le cadre de l’assassinat de Thomas Sankara ». Un premier courrier allant dans le même sens et envoyé le 26 avril 2011 par les députés du groupe parlementaire burkinabè “Alternance – Démocratie et Justice” de l’Assemblée nationale du Burkina Faso était resté sans réponse.

Par deux fois les députés du Front de Gauche et des Verts ont officiellement déposé à l’Assemblée nationale française une proposition de résolution « tendant à la création d’une commission d’enquête relative à la recherche de la vérité dans l’assassinat de Thomas Sankara » : une première fois le 10 juin 2011 (enregistré sous le N°3527 dans la législature précédente) et une seconde fois le 5 octobre 2012 sous le N°248 de l’actuelle législature.

Le 7 juillet 2015, M. Bartolone, président de l’Assemblée nationale opposait son refus à cette demande, affirmant que l’enquête ouverte au Burkina lui paraissait « l’instrument juridique le plus approprié ». Or le juge burkinabè, chargé de l’enquête, a lancé en octobre 2016, une commission rogatoire en direction de la France, rendant caduques les arguments de M. Bartolone et demandant la levée du secret Défense.

De nombreuses initiatives dans le monde sont organisées dans le cadre de la campagne « Justice pour Sankara – Justice pour l’Afrique » : des réunions publiques et manifestations, des conférences de presse et une première pétition qui a déjà rassemblé plus de 14.000 signatures. Ces initiatives demandent justice mais aussi l’ouverture des archives (y compris classées « secret défense », comme l’a demandé le juge burkinabè chargé de l’enquête en octobre 2016) dans les pays susceptibles d’être impliquées dans cet assassinat, dont la France.

La gestion idoine de cette affaire, très symbolique de par la popularité de Thomas Sankara et de par  les actions parfois controversées, voire décriées, de certaines sphères françaises, serait un premier pas pour rompre avec la Françafrique, pour rompre avec ses actions déstabilisatrices et pour reconstruire des relations plus sereines et plus constructives avec le continent africain. Et en particulier avec sa jeunesse, laquelle se revendique largement des idéaux de Thomas Sankara.

Il est grand temps que la France joue enfin son rôle dans cette recherche de vérité.

C’est pourquoi nous soutenons les demandes d’enquête parlementaire et de levée du secret défense.

Réseau International “Justice pour Sankara justice pour l’Afrique”

Dossier de presse accessible via http://thomassankara.net/dossier-realise-dans-le-cadre-de-la-demande-denquete-parlementaire-sur-lassassinat-de-thomas-sankara-mai-2015/

Autres éléments à consulter :

  • la lettre du député français CHASSAIGNE au président de l’Assemblée Nationale (5/6/2015) ==> http://minilien.fr/a0q097

PÉTITION POUR LA LEVEE DU SECRET DEFENSE ET L'OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE DU PARLEMENT FRANÇAIS SUR LES CONDITIONS DE L’ASSASSINAT DU PRÉSIDENT THOMAS SANKARA ET DE SES COMPAGNONS

[signature]

6,942 signatures

Partager avec vos amis:

   


La liste des signatures
6,942Gnakine SabineGoussainvilleFranceMar 27, 2020
6,941Salomé LepMar 22, 2020
6,940Badama OUATTARAOuagadougouBurkina FasoFeb 25, 2020
6,939Jean-François BernetTourcoingFranceFeb 19, 2020
6,938Zacharie NIKIEMAOuagadougouBurkina FasoFeb 19, 2020
6,937ABDOULAZIZ HASSANEDoriBurkina FasoFeb 06, 2020
6,936Marzorati FrancescoMilanoitaliaEne 29, 2020
6,935Sami OuattaraEne 28, 2020
6,934ibrahim sanglaabidjancôte d'ivoireDic 26, 2019
6,933Adriano LucasSão PauloBrazilDic 26, 2019
6,932Kalifa KANSAYEBamakoMaliDic 15, 2019
6,931Kalifa KANSAYEBamakoMaliDic 14, 2019
6,930BAMBARA Talèyem JudithOuagadougouBurkina FasoDic 11, 2019
6,929Fatoumata NANAOuagadougouBurkina FasoNov 12, 2019
6,928jean pierre badiou ottomaniparisFranceOct 16, 2019
6,927Lowi BONOUBOBO-DioulassoBurkina FasoOct 15, 2019
6,926Karim SawadogoKayaBurkina FasoOct 13, 2019
6,925Laurent DemichelOct 12, 2019
6,924Mory CamaraConakryGuineaOct 02, 2019
6,923Melina LajMAISONS ALFORTFranceSep 30, 2019
6,922Cristóbal Danilo Campos AveilléMalakoffFranceSep 29, 2019
6,921TANITA FALLETMarseilleFranceSep 23, 2019
6,920alain gfellerbaselsuisseSep 17, 2019
6,919Enrico CabuaCagliariItalySep 13, 2019
6,918Christine LAURAINATTICHESFranceSep 12, 2019
6,917GMA GueyeDakarSenegalSep 07, 2019
6,916Hamado SawadogoKoudougouBurkina FasoSep 04, 2019
6,915Georges Tassere ZangaOuagadougouBurkina FasoAgo 31, 2019
6,914Ali MaigaOuagadougouBurkina FasoAgo 11, 2019
6,913Stephen AllanDunblaneUnited KingdomJul 30, 2019
6,912Parfait KABOREOuagadougouBurkina FasoJun 11, 2019
6,911Abraham SankaraOuagadougouBurkina FasoJun 10, 2019
6,910Maggy EscoffierBronFranceJun 09, 2019
6,909Moctar HamadouNiameyNigerJun 02, 2019
6,908Souleymane DiawaraNiameyNigerMay 09, 2019
6,907Victor KABREOuagadougouBurkina FasoAbr 17, 2019
6,906Yan GiroudLausanneSuisseAbr 11, 2019
6,905Halima EttouatiMadridSpainAbr 06, 2019
6,904Romba R.ConstantinOuagadougouBurkina FasoAbr 03, 2019
6,903Khephren TaoOuagadougouBurkina FasoMar 21, 2019
6,902Gérard SANOUAlexandrieEgyptMar 12, 2019
6,901MANKPONSE SAMUEL ABRAHAMPORTO-NOVOBéninMar 05, 2019
6,900Moussa CoulibalyDakarSénégalMar 05, 2019
6,899Harouna BOUGMAKOUDOUGOUBURKINA FASOFeb 20, 2019
6,898REMY ALBARICMONTREUILFRANCEFeb 11, 2019
6,897Jean-Pierre PietriVillez sous bailleulFranceFeb 10, 2019
6,896Cheick Oumar KoneOuagadougouFeb 01, 2019
6,895Guebre IntegroVeniceItalieEne 13, 2019
6,894Ali Mahamat MOUSSALYONFranceDic 21, 2018
6,893Adama NiaréBamakoMaliDic 18, 2018
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
X