L’année Sankara un succès, poursuivons en 2008 et au-delà (Communiqué du collectif international Sankara 2007)


Imprimer l'article Réagissez à cet articleUn message, un commentaire ?

L’année Sankara un succès, poursuivons en 2008 et au-delà.

Communiqué du collectif international Sankara 2007

 L’année 2007 déclarée Année Sankara fut un grand succès. Dans de nombreux pays des activités se sont tenues pour mieux faire connaître l’action et la pensée de Thomas Sankara ainsi que les acquis de la révolution burkinabé.

Au Burkina Faso, la participation de la population aux différentes activités a dépassé les espérances du Comité National d’Organisation alors que ce dernier a manqué de moyen et que le pouvoir n’a cessé de manœuvrer pour perturber la préparation et le déroulement de la commémoration. Mais pour la première fois des milliers de personnes, particulièrement des jeunes, ont défilé dans les rues, en se réclamant de la pensée de Thomas Sankara et ont participé au symposium Sankara sur la portée de la révolution burkinabé.

A l’étranger des comités Sankara ont organisé de nombreuses manifestations, projections de films, débats, commémorations, rassemblements, concerts, spectacles… notamment dans les pays suivants : Sénégal, Mali, Cameroun, Congo Brazzaville, Togo, Niger, Centrafrique, Bénin, Espagne, Italie, Belgique, Canada, Grande Bretagne, USA, Allemagne, Japon, France, Réunion, Suisse et Mexique d’où est partie la Caravane Sankara qui a parcouru de nombreux pays tandis que la presse et les médias de nombreux pays consacraient des articles ou émissions à Thomas Sankara et à la Révolution Burkinabé..

Le résultat de ces activités est tout à fait visible par la multiplication des sites et des pages sur Internet qui traitent de la révolution burkinabé, reprennent les discours de Thomas Sankara ou diffusent des vidéos.

La Fondation Sankara devrait bénéficier des acquis de cette année pour développer ses activités.

Le collectif international Sankara 2007 remercie tous ceux qui ont contribué à la réussite de ces activités, les militants bien sur, mais aussi les artistes, musiciens, acteurs, auteurs, cinéastes et producteurs qui, en mettant leurs créations à notre disposition à des conditions favorables, ont contribué au succès de toutes ces manifestations.

Nous appelons à renforcer la campagne Justice pour Thomas Sankara pour que la vérité éclate enfin sur l’assassinat de Thomas Sankara et que Justice soit enfin rendue à la famille, et dans l’immédiat à signer la pétition à l’adresse http://www.ipetitions.com/petition/Sankara20/

Nous demandons aux sociétés civiles et aux partis politiques démocratiques des pays soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat de Thomas Sankara de lancer des campagnes afin de contraindre leurs gouvernements à ouvrir leurs archives pour que toute la vérité soit faite.

Nous appelons enfin à la vigilance et à la solidarité autour des deux membres du collectif SamsK le Jah et Aziz Fall victimes de tentative d’intimidation.

Mais l’année 2007 n’est pour nous qu’un début. Il ne s’agissait pas pour nous de rendre un dernier hommage à Thomas Sankara mais bien de se nourrir du passé pour préparer et construire l’avenir.

L’approfondissement de la connaissance de la révolution doit se poursuivre par la recherche et la publication de documents, de travaux de militants, de chercheurs et d’universitaires et la multiplication de débats contradictoires dépassant les passions.

Nous appelons donc les détenteurs de documents, d’informations à les rendre public sans plus tarder et les acteurs de la révolution à témoigner toujours plus nombreux. A cet égard, nous remercions les journaux burkinabè qui ont publié de nombreuses interviews autour du 15 octobre nous révélant quelques informations inédites.

Nous appelons par ailleurs tous ceux qui se sont engagés à poursuivre et à amplifier leur action pour la popularisation de la pensée et de l’œuvre de Thomas Sankara, à réfléchir sur son actualité et à créer partout des associations ou club Thomas Sankara, partie prenante du mouvement altermondialiste contre la dette, pour la défense de l’environnement, pour la paix et l’indépendance politique de l’Afrique et pour la recherche des voies originales de son développement.

Nous invitons également nos amis d’Amérique latine, un continent où se sont menées et se mènent actuellement des luttes politiques dans la continuité de l’idéal de la révolution burkinabé, à créer également des associations ou clubs afin de multiplier les échanges entre les deux continents sur leurs expériences respectives et à développer les solidarités.

Nous appelons les partis politiques, absents lors des commémorations si ce n’est au Niger et au Burkina, à mieux se nourrir de la pensée de Thomas Sankara, de l’action et du bilan de la révolution pour l’actualiser et s’en inspirer afin de redonner l’espoir à la jeunesse en quête de rêve, d’engagement et de perspectives enthousiastes.

 

Le collectif international Sankara 2007

Janvier 2008

 

Burkina Faso : Issaka Traoré issakatraore@defensedigniteafricaine.org Jonas Hien jonashien@yahoo.fr

 

Togo : attactogo@yahoo.fr

 

Niger : El Hadj Kollo Saloum esaloum@yahoo.fr

 

Mali : Bathily Mohamed rasbath02@yahoo.fr

 

Bénin : cjraong@yahoo.fr

 

Congo Brazzaville : APASH/CADTM Brazza cadtmbrazza@yahoo.fr 

 

Côte d’Ivoire : Achille Esse saintcricq@yahoo.fr

 

Rwanda  : Sergine Gakwaya muhoserg@yahoo.fr

 

France : Teondaore Somé deoroteon@free.fr, Bruno Jaffré bruno.jaffre@thomassankara.net 

 

Italie : Patrizia Donadello p.donadello@alice.it, Ouattara Gaoussou ouattara1@gmail.com edition Sankara Sankara Ed. sankara@tin.it

Suisse : raoulouedraogo@gmail.com

España : Antonio Lozano alozano956@hotmail.com, Juan Montero juanmg59@gmail.com, lberto Cillán albertocillan@gmail.com, Brice Payen bpayen@africainfomarket.org, Cultura africana casa@culturafricana.com, Boniface Ofogo : info@boniofogo.com  

Belgique : GTS/CADTM Belgique olivier@cadtm.org

Allemagne : Dipama Hamado dipamss@yahoo.fr  

Canada : Grila admin@grila.org

Agentina : Mónica Nielsen de Allende moninielsen@hotmail.com

Bolivia : Roberto Fernández Erquicia robisupay@hotmail.com

Perú : Ernesto Carrión Sablich zarkche@hotmail.com

 

Diakalia Ouattara  diakamad@yahoo.fr  



 


Mots-clés


Réagissez à cet article Réagissez

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

forum


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3131 /1935297

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site ACTUALITES  Suivre la vie du site Actualité   ?

96 visiteurs en ce moment

Visiteurs connectés : 75