Accueil > Français > DOCUMENTS > Interviews


« Apprendre au peuple à aimer l’art » interview de Thomas Sankara sur le cinéma

Certes, reconnaît le camarade-président du Burkina, le festival « a une tendance au carnaval où le prétexte est le cinéma ». Mais « c’est une bonne chose » affirme-t-il. Entretien.
Le succès du Fespaco est aussi celui de Thomas Sankara. Héritier d’un festival-trêve politique que tous ses prédécesseurs ont soutenu, fidèle à son mot d’ordre « compter sur ses propres forces », bien décidé à conserver à Ouagadougou son rôle de pôle (la rumeur voulant qu’à Abidjan il (...)


Conférence de presse de Thomas Sankara à l’issue du sommet France-Afrique de Vittel en octobre 1983 (retranscription intégrale)

Nous vous livrons un document inédit jusqu’ici. Nous avions récupéré l’enregistrement et il a fallu le retranscrire. Il s’agit de la conférence de presse à Vittel à l’hotel Méridien à l’issue du sommet France Afrique d’octobre 1983. On trouvera une vidéo d’un extrait de la conférence à l’adresse http://thomassankara.net/spip.php?article749
Nous sommes en octobre 1983, la révolution ne fait que commencer. Le Burkina parait isolé par rapport (...)


Thomas Sankara, message d’outre tombe. Interview du 4 octobre 1987

Nous vous livrons ci-dessous la dernière interview connue à ce jour de Thomas Sankara publié dans Jeune Afrique le 11 novembre 1987. Nous avons pu entrer en contact avec Inga Nagel qui l’a réalisée. Allemande de nationalité, elle était alors une journaliste engagée, pigiste pour plusieurs journaux allemands, travaillant sur la situation des femmes, ou des projets de développement. Vivant alors au Cameroun, elle était venue au Burkina pour réaliser l’interview, particulièrement (...)


Douze heures avec THOMAS SANKARA (Exclusif mensuel Afrique Asie 1983)

Douze heures avec THOMAS SANKARA (Exclusif mensuel Afrique Asie 1983)
Au cours d’une série d’entretiens avec notre envoyé spécial Mohamed Maïga, le chef de l’Etat voltaïque explique pour les lecteurs d’ « Afrique-Asie » le processus engagé le 7 novembre dernier et les erreurs de parcours, trace les perspectives qui s’ouvrent à son pays et définit les grandes lignes de l’action du Conseil de la Révolution.
Rarement les clichés et les stéréotypes toujours (...)


"Il faut faire confiance au peuple et le libérer. .. Libéré de toutes entraves, il sait prendre les initiatives favorables à son développement" interview de Thomas Sankara en novembre 1983

Interview de Thomas Sankara en novembre 1983.
Cette interview réalisée par Saïd Ould-Khelifa accompagne un reportage effectué en novembre 1983 pour l’hebdomadaire du Parti Communiste Français Révolution, aujourd’hui disparu. Nous avons repris le titre du journal mais cet entretien aborde de nombreuses questions, le rôle de l’armée dans la révolution, les rapports avec les syndicats, avec les autres pays d’Afrique ou avec la France et même quelques critiques contre (...)


Le Président SANKARA au journal El Moudjahid : « compter sur nous-mêmes » (12 mars 1985)

Le Président SANKARA au journal El Moudjahid[1] : « compter sur nous-mêmes » (12 mars 1985)
Le Capitaine THOMAS Sankara, président du C.N.R., à l’occasion de la tenue du 9ème Festival panafricain du cinéma dans la capitale du Burkina-Faso, a reçu les représentants de la presse algérienne. C’est au cours d’une seconde entrevue au terme du 9éme FESPACO[2], que le Capitaine Sankara a bien voulu nous accorder l’entretien qui suit.
Interview réalisé par les envoyés (...)


Le Président du Faso répond aux questions d’un panel de représentants de la population le 3 août 1987 (extraits)

Le Président du Faso répond aux questions d’un panel de représentants de la population le 3 août 1987
(extraits)
Cette interview a été réalisée sur la télévision nationale du Burkina. C’est un entretien entre le PF et des Burkinabé, modéré par serge Théophile Balima à l’époque journaliste, conseiller à la présidence. On y lira notamment un appel à la tolérance et le dialogue, deux mois avant son assassinat le 15 octobre 1987. Nous publions ici une version extraite du (...)


Thomas Sankara à la veille de sa mort : "Sortir de l’impasse"

Thomas Sankara à la veille de sa mort : "Sortir de l’impasse"
L’article que nous vous proposons ci-dessous est d’une importance toute particulière. Il est peu connu, il s’agit du compte rendu d’une des dernières interview (si ce n’est la dernière) qu’il a accordées à un journaliste. Les propos qu’il tient viennent battre en brèche un certain nombre de critiques que continuent à lui affubler ses détracteurs. Il a été publié dans le (...)


Ki Zerbo et Sankara

Ki Zerbo et Sankara
Ki Zerbo est décédé et nous n’aurions par du attendre sa mort pour parler de cette grande personnalité, historien mais aussi militant politique de premier plan. De nombreux hommages lui ont été rendus et nous nous y associons. Nous vous conseillons vivement la lecture de l’ouvrage intitulé "A quand l’Afrique", publié en 2003 aux éditions de l’Aube qui reprend les entretiens qu’il a eus René Holenstein entre 2000 et 2002. Il est (...)


Déclaration des biens de Thomas Sankara devant la Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) du 19 février 1987

Ce document est extrait du livre « Histoire politique du Burkina Faso 1919-2000 » de Roger Bila Kaboré, 668 pages paru chez l’Harmattan en Février 2002 (voir la présentation de ce livre à l’adresse http://www.thomassankara.net/article.php3?id_article=0250). L’extrait reproduit ici concerne les pages 186 à 191. La Commission du Peuple chargée de la Prévention contre la Corruption (CPPC) avait notamment pour objectif de « procéder à l’inventaire et au contrôle (...)


Interview de Thomas Sankara réalisée par Mongo Beti

Interview de Thomas Sankara réalisée par Mongo Beti (3/11/1985)
Nous vous proposons ci-dessous une interview inédite réalisée le 3 novembre 1985 par Mongo Beti, écrivain camerounais aujourd’hui décédé, directeur de la revue Peuples Noires, Peuples Africains (voir les archives de la revue à l’adresse http://www.arts.uwa.edu.au/mongobeti/).
Son oeuvre, romans ou essais, met en scène le monde colonial et néocolonial, en en décrivant tous les abus. Censuré en France, où son livre (...)


Interview de Thomas Sankara en juillet 1983

Cette interview a été réalisée en juillet 1983 par Bruno Jaffré. Quelques jours après, Sankara, Compaoré et leurs amis prenaient le pouvoir, 2e 4 août 1983, grâce à un opération militaire en liaison avec les civils révolutionnaires. La préparation de la prise du pouvoir était dans une phase ultime. Cette interview revêt donc toute son importance dans la mesure ou Sankara annonce ses intentions en tant que futur Chef de l’Etat.
Elle est extraite du livre "Biographie de Thomas (...)


L’AUTRE JOURNAL - ENTRETIEN AVEC THOMAS SANKARA ( deuxième partie)

la première partie de cette interview se trouve à http://thomassankara.net/spip.php?article205
Suite et fin de l’entretien exclusif avec le président du Burkina-Faso (ancienne Haute-Volta), Thomas Sankara. Avec une grande liberté de ton, il évoque les difficultés qu’il doit affronter dans la construction de son pays. Mais il parle aussi de son goût pour la lecture de Nietzsche ou du football qu’il fait pratiquer à son gou­vernement tous les samedis parce que, « balle au (...)


L’AUTRE JOURNAL - ENTRETIEN AVEC THOMASSANKARA - avril 1986 ( prèmière partie)

ENTRETIEN AVEC THOMASSANKARA (première partie)
L’AUTRE JOURNAL – SEMAINE DU 3 AU 8 AVRIL 1986
Le plus jeune président de la Terre, Thomas Sankara, dirige depuis le 4 août 1983 le pays le plus pauvre. Au menu du Burkina-Faso, austérité et rigueur. Rigueur morale, rigueur administrative, rigueur économique.
Jeune officier, Thomas Sankara prend date une première fois en 1974 lors du premier conflit frontalier avec le Mali où il se fait remarquer pour " son courage et son (...)


Interview du 5 juillet 1987

Interview du 5 juillet 1987
La révolution burkinabè et les courants révolutionnaires ?
(Ivoire Dimanche)- ID
(Thomas Sankara)- TS
I.D. : comment situez-vous la Révolution burkinabè dans l’immense panoplie des courants révolutionnaires existant à travers le monde ?
T.S. : la Révolution burkinabè est une composante du mouvement de l’humanité vers la transformation. Ce qui est une exigence scientifique et historique. Mais la Révolution burkinabè tient aussi d’une (...)


Pages : 0 | 15


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs :

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Français  Suivre la vie du site DOCUMENTS  Suivre la vie du site Interviews   ?

66 visiteurs en ce moment

visiteurs_connectes