Mémorial Thomas Sankara: voici ce à quoi il va ressembler…

Publié sur FASOZINE.COM le 30 janvier 2018

Le jury  du concours international d’architecture pour la conception du mémorial Thomas Sankara a rendu public ce mardi 30 janvier 2018 à Ouagadougou les résultats de leur délibération. Sur quatre projets reçus, c’est celui du cabinet burkinabè d’architecture, Imhotep qui a été retenu. Le coût de son projet est estimé à 24 milliards de F CFA.

Par Dimitri Kaboré

En vue de la construction  d’un mémorial Thomas Sankara sur le site du Conseil de l’Entente situé au secteur 3 de la ville de Ouagadougou, le Comité international du mémorial Thomas Sankara a lancé en septembre dernier un concours International d’architecture.  Le jury de sept membres mis en place devait choisir la meilleure proposition parmi l’offre des Avant-projets Sommaires (APS).

Le jury présidé par Souleymane Zerbo, architecte urbaniste a reçu quatre projets venant du Mali, de l’Allemagne et du Burkina Faso. A l’issue des délibérations et en tenant compte des critères techniques, le jury a retenu le projet proposé par le cabinet d’architecture burkinabè Imhotep. Il a reçu la  note de 79,23. Etant également le seul à atteindre la moyenne de 70 sur 100, il est le seul qui sera primé. Il recevra à cet effet la somme de 15 millions de FCFA. Les trois autres dans le classement sont l’Agence Cauri du Burkina (2), Kéré architecture de l’Allemagne (3) et Soudanaise Etude du Mali (4).

Pour Souleymane Zerbo, le projet d’Imhotep Burkina a été choisi car il obéissait aux normes architecturales en la matière, en matière de voix d’accès, de fluidité et de design. Aussi ce projet a tout simplement séduit le jury car il répondait aux critères définis.

Cependant le jury estime que le cout du projet (24 milliards de F CFA) est très élevé et il ne dispose pas de budget détaillé. Par conséquent, il a recommandé qu’avant contractualisation avec ledit cabinet, cet aspect soit revu.

« Le jury recommande qu’à partir des caractéristiques et solutions techniques définies par le lauréat, que le maitre d’ouvrage fasse appel  à un évaluateur indépendant pour une évaluation contradictoire en vue d’une maitrise du cout réel du projet, pour permettre la planification de sa réalisation »  a dit  M. Zerbo.

Pour le Comité international du Mémorial Thomas Sankara, la désignation d’un cabinet qui devra concrétiser le mémorial est déjà un pas de plus. En effet, avant le comité ne disposait pas d’un projet et d’un budget alors que maintenant c’est chose faite. Selon les membres du comité, désormais il est plus facile de continuer l’appel à contribution populaire car les populations sauront quel est le montant du mémorial et comment il sera construit.

En rappel, les souscriptions pour la construction du mémorial ont été lancées officiellement le 2 décembre 2017 à Ouagadougou. Ce mémorial Thomas Sankara, qui va être construit sur une superficie de quatre hectares, permettra « de sauvegarder, préserver et promouvoir l’héritage politique laissé par le père de la révolution burkinabè » assassiné le 15 octobre 1987.

Source : http://www.fasozine.com/actualite/politique/3420-memorial-thomas-sankara-voici-a-quoi-il-va-ressembler.html


La vidéo présentant le projet choisi

On sait désormais ce à quoi ressemblera le Mémorial Thomas Sankara, père de la Révolution burkinabè et icône de la jeunesse africaine.

Le mardi 30 janvier dernier,  le jury du concours international d’architecture pour la conception du mémorial Thomas Sankara a rendu public à Ouagadougou les résultats de ce grand concours architectural. Sur quatre projets reçus, c’est celui du cabinet burkinabè d’architecture, Imhotep qui a été retenu. Le coût de son projet est estimé à 24 milliards de F CFA. En vue de la construction d’un mémorial Thomas Sankara sur le site du Conseil de l’Entente situé au secteur n°3 de la ville de Ouagadougou, le Comité international du mémorial Thomas Sankara a lancé en septembre dernier un concours International d’architecture. Le jury de sept membres mis en place devait choisir la meilleure proposition parmi l’offre des Avant-projets sommaires (APS). Le jury présidé par Souleymane Zerbo, architecte urbaniste a reçu quatre projets venant du Mali, de l’Allemagne et du Burkina Faso. A l’issue des délibérations et en tenant compte des critères techniques, le jury a retenu le projet proposé par le cabinet d’architecture burkinabè Imhotep. Il a reçu la note de 79,23. Etant également le seul à atteindre la moyenne de 70 sur 100, il est le seul qui sera primé. Il recevra à cet effet la somme de 15 millions de FCFA. Les trois autres dans le classement sont l’Agence Cauri du Burkina (2), Kéré architecture de l’Allemagne (3) et Soudanaise Etude du Mali (4).

Selon le chef du jury, le choix du  projet d’Imhotep Burkina s’explique par plusieurs critères. «D’abord,  il obéissait aux normes architecturales en la matière, en matière de voix d’accès, de fluidité et de design. Aussi ce projet a tout simplement séduit le jury car il répondait aux critères définis», a indiqué Souleymane Zerbo. Seul bémol, le jury a estimé que le coût du projet (24 milliards de F CFA) est très élevé. Ne disposant pas de ces moyens pour la réalisation de cette œuvre, il a pris langue avec ledit cabinet pour un réajustement.

Passé donc cette étape, le principal défi qui se dresse devant le Comité international du Mémorial Thomas Sankara, reste le succès de l’appel à contribution populaire. Rappelons que  les souscriptions pour la construction du mémorial ont été lancées officiellement le 2 décembre 2017 à Ouagadougou. Ce mémorial Thomas Sankara, qui va être construit sur une superficie de quatre hectares, permettra «de sauvegarder, préserver et promouvoir l’héritage politique laissé par le père de la Révolution burkinabè» assassiné le 15 octobre 1987.

Source : https://www.aujourd8.net/memorial-thomas-sankara-voici-maquette-de-loeuvre/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.