THOMAS SANKARA – L’espoir assassiné


230 pages, publié chez l’Harmattan en 1990

ISBN : 2-7384-0568-1

 Présentation du livre:

On peut accuser le Président Thomas Sankara d’avoir passionnément voulu et entrepris la libération de son peuple ainsi que sa prospérité dans la dignité. Cela, il l’a tellement désiré que l’on puisse aussi on l’accuser d’avoir agi avec précipitation, prenant ses rêves pour la réalité.

valere_some_2.jpg
Valère Somé

Thomas Sankara, le révolutionnaire intransigeant, l’incorruptible, le dérangeur, le tribulion, l’idole de la jeunesse, le héros des soldats, le défenseur des opprimés et leur porte-parole, s’est retrouvé face à certains de ses compagnons de route, le 15 Octobre 1987. Il est mort amis, pour autant, son passage fulgurant éclaire encore la conscience burkinabé.

Valère D.Somé, un des plus proches compagnons de Thomas Sankara, apporte ici un témoignage analytique des circonstances qui ont conduit à l’assassinat du Président du Faso. Il analyse sans réserve les causes internes de cette  forfaiture, de même que les implications extérieures. Il étudie la constitution et l’évolution du front « Populaire » de Blaise Compaoré ainsi que les différentes forces politiques aux cotés ou en face du régime actuel.

Si le Burkina Faso de 1990 est hélas retombé au niveau de la lutte pour la démocratie et pour le respect des droits de l’homme – comme le reste du continent africain – tout espoir de renaissance n’est pas vain. Cet ouvrage critique des erreurs de « l’époque Sankara » le prouve.

L’auteur:

VALÈRE D.SOMÉ est le 17 Octobre 1950, au Burkina Faso. Ancien dirigeant de la F.E.A.N.F ; ancien membre du Bureau Politique du C.N.R et ministre de l’Enseignement Supérieure et la recherche Scientifique dans le gouvernement de Thomas Sankara. Principal leader de l’U.L.C.(R) devenue, depuis le 25 mars 1990, le Parti de la Démocratie Sociale (P.D.S) ; emprisonné et torturé par le Front « Populaire », il a fui son pays et vit actuellement en exil.

TABLE DES MATIÈRES

ITINÉRAIRE DE LAUTEUR ……………………………….  4

AVANT-PROPOS ……………………………………………..  5

CARTE DU BURKINA FASO ……………………………….  8

SICLES UTILISÉS …………………………………………..  10

PREMIÈRE PARTIE: LA TRAGÉDIE D’UNE RÉVOLUTION

Le dernier entretien …………………………….  11

Comment l’on conspire pour le pouvoir …..  29

Déclarations d’intention et occasions manquées        32

L’acceptation du martyre ……………………….  35

L’assassinat ne put être évité ……………….  38

DEUXIÈME PARTIE: LA DÉFAITE DES VAINQUEURS

Les débuts manqués de Blaise Compaoré .  44

Les réactions à l’annonce de la mort de Thomas Sankara  48

La résistance du «Lion du Bulkiemdé» ……  53

La cruauté des «vainqueurs» ………………..  59

La «vérité» des vainqueurs …………………  61

Le conseil des ministres du 7 Octobre 1987  65

Le 15 Octobre 1987 relaté par Fidèle Toé

et ses conséquences ……………………………..  69

TROISIÈME PARTIE: LE RÉGIME DE TERREUR DU FRONT «POPULAIRE»

Mariam Sankara est persécutée ……………..  74

Le droit de réponse dans un état sans droit  78

En détention, les discussions ………………….  92

QUATRIÈME PARTIE: LA RÉVOLUTION EST COMME SATURNE…

Une révolution défigurée, une révolution trahie         103

La participation du P.A.I. au sein du C.N.R.  109

Les rescapés du processus depuis le 17 Mai 1983        125

CINQUIÈME PARTIE: LES ORGANISATIONS POLITIQUES ET LE FRONT «POPULAIRE»

Les organisations de gauche non membres

du Front «Populaire» …………………………..  132

L’U.L.C.(R) …………………………………..  132

Le P.A.I. …………………………………….  138

Le P.C.R.V. ……………………………………………….  142

 

XX.    Les organisations de «gauche» au sein

du Front «populaire» …………………………

144

I. L’U.C.B. ………………………………………

144

2. Le G.C.B. …………………………………….

147

3. L‘«U.L.C.»-La Flamme ………………….

149

XXI.   Les organisations de droite à l’appui

du Front «Populaire» …………………………

164

1. Le G.D.P……………………………………..                 

164

2. La C.N.P.P. …………………………………

168

3. Le M.D.P. ……………………………………

171

4. Le G.D.R. ……………………………………

173

5. Le M.I.R………………………………………                 

173

XXII.  La stratégie bonapartiste du capitaine B. Compaoré ………………………………………………….

174

SIXIÈME PARTIE: EN GUISE DE CONCLUSION :

 

RECONSTRUIRE

 

XXIII. Bilan d’une action ……………………………..

182

XXIV. L’héritage de Thomas Sankara …………..

190

XXV.  Que réserve l’avenir aux Burkinabés? ….

196

POSTFACE: «4 -1=……………………………..

199

ANNEXES

 

Chronologie de 1983 d 1990 …………………..

204

L       Procès-verbal du 27 Juin 1987 …………….

221

II.     Procès-verbal du 6 Juillet 1987 ……………

222

III.    Procès-verbal du 23 Juillet 1987 …………

224

N.      Lettre du C.C. de l’U.L.C.(R) ………………..

226

V.      Lettre du Président du C.N.R. du 21 Septembre 1987 …………………………………………

227

VI.     Manifeste du mouvement sankariste …..

228

Cahier-photos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.