Hommage à Silvestro Montanaro

Le vrai journaliste n’entre dans les palais du pouvoir que lorsqu’il le doit et toujours la tête haute. En fait, il représente le désir d’une connaissance critique des gens. Il n’acceptera donc jamais les ordres ou les vérités faciles de ces palais. Le seul propriétaire d’un journaliste est, en fait, le récit véridique et critique de la réalité et son seul et véritable éditeur sont les lecteurs et les téléspectateurs “. Silvestro Montanaro

Avec beaucoup de peine, le 10 juillet 2020, Silvestro Montanaro, réalisateur, écrivain, l’un des plus grands journalistes d’investigation italiens, nous a quittés de façon inattendue.

Le samedi 11 juillet, les funérailles ont eu lieu à Naples.

Silvestro nous a contacté en 2009 et depuis lors, il a toujours collaboré avec nous. Nous lui devons quelques témoignages importants recueillis au Libéria sur les dessous de l’accession au pouvoir du seigneur de guerre Charles Taylor, sur la façon dont cela aurait pu avoir une co-responsabilité dans l’assassinat du président du Burkina Faso Thomas Sankara, documentée dans le premier épisode de “Ombres Africaines” diffusé le 15 juillet 2009 sur RAITRE, dans le cadre du reportage international  “C’era una volta” dont on trouvera une version sous-titrée en français à

Le travail de Silvestro a donné un nouvel élan à la lutte du Collectif International Justice pour Sankara justice pour l’Afrique toujours engagé dans la recherche de la vérité sur l’assassinat de Sankara, confirmant l’hypothèse d’un complot international, avec la participation de la France et de la Libye mais il a également mis en cause la CIA ainsi que les Libériens et directement Blaise Compaoré lui-même dans l’assassinat.

On trouvera notamment à http://www.thomassankara.net/temoignages-de-liberiens-anciens-compagnons-de-charles-taylor-sur-lassassinat-de-thomas-sankara-video/, un extrait du film cité ci-dessus consacré aux témoignages des libériens

– à l’adresse http://www.thomassankara.net/assassinat-de-thomas-sankara-des-temoignages-dun-documentaire-de-la-rai-3-mettent-en-cause-la-france-la-cia-et-blaise-compaore/une traduction de la retranscription des témoignages des libériens sur l’assassinat de Thomas Sankara
– à l’adresse à http://www.thomassankara.net/silvestro-montanaro-a-propos-des-revelations-de-2-liberiens-sur-lassassinat-de-sankara-dans-le-documentaire-ombres-africaines-je-nai-aucune-raison-de-douter-du-recit-de-ces-deux-personnes-int/ une interview de Silvestro Montanaro qui porte sur ce film
– à l’adresse http://www.thomassankara.net/precisions-de-silvestro-montanaro-a-propos-des-temoignages-des-liberiens-sur-lassassinat-de-thomas-sankara-dans-le-documentaire-de-la-rai3-ombre-africane/ des précisions de Silvestro Montanaro que nous avions reçues et qui avaient motivé l’interview ci-dessus.

Ces témoignages ont été déposés dans le dossier de justice auprès du juge François Yaméogo, qui suit le procès sur l’assassinat de Thomas Sankara au Burkina Faso, et dans le dossier des demandes d’enquête parlementaire déposé à l’Assemblée nationale de France http://www2.assemblee -nationale.fr/documents/notice/14/propositions/pion0248/(index)/depots

De son dernier et beau film réalisé sur la RAITRE pour la série “C’era une volta, “, “et ce jour-là, ils ont tué le bonheur” https: //www.youtube.com/watch? V = GPCNq-T7yDY  Silvestro en a fait son “Manifeste” car Thomas Sankara représentait pour lui le plus grand président de la planète, envers lequel il sentait avoir une dette et à qui il devait rendre hommage, quitte à ce que ce soit son dernier travail.

En effet, ce film lui a  coûté sa démission de la RAI. Son programme a été effacé de la programmation et rien n’ont valu les pétitions et les grandes protestations qui ont éclaté au niveau international aussi https://blogs.mediapart.fr/bruno-jaffre/blog/111113/la-rai-se-debarrasse-de-c-era-una-volta-une-emission-genante-et-de-silvestro-montanaro-un-journali

En réponse à cette grande injustice, et grâce au travail bénévole de son ami Carlo Ghione, tous les reportages de Sivestro Montanaro peuvent être consultés gratuitement sur le site: https://carlinhoutopia.wixsite.com/carlinho-utopia.

Ces dernières années, Silvestro a beaucoup voyagé, invité partout en Italie à participer à des réunions et des débats, amenant son film pour faire connaître Thomas aux plus jeunes et éveiller leur conscience.

Il a également consacré beaucoup d’énergie à son blog https: //raiawadunia.com/ et, inépuisable, il écrivait également un livre sur Sankara …

Silvestro nous manquera tellement.

Que la terre te soit légère cher ami et camarade. Merci pour tout ce que tu as fait et tu nous as laissé. Repose en paix.

Patrizia Donadello  (traduction Antonio Mele)

12 juillet 2020


biographie de Silvestro Montanaro

Silvestro Montanaro est né le 26 mars 1954 à Sora (Fr).

Il a commencé sa carrière journalistique en tant que correspondant pour Paese Sera puis pour le quotidien l’Unita. Il a ensuite travaillé pour Voce della Campania en signant des enquêtes délicates sur les relations entre la mafia, la Camorra, les pouvoirs politiques et économiques. De ses enquêtes, une grande partie des preuves  ont conduit à l’acquittement d’Enzo Tortora. En 1989, il a signé un dossier sur l’immigration illégale et a agi comme attaché de presse pour la première association d’immigrants.

Silvestro Montanaro en tournage (a droite)
Silvestro Montanaro en tournage

La même année, il rejoint le groupe fondateur de l’émission télévisée de Samarcanda. Il travaille également avec Michele Santoro sur Il Rosso et Nero et Tempo Reale, devenant co-auteur dans la dernière phase.

Entre-temps, il publie trois livres d’investigation, dont l’un avec Baldini et Castoldi adopté comme manuel dans de nombreuses écoles, sur le Mozambique et ses enfants après la guerre. Par la suite, il a publié Mister & Lady Poggiolini, un rapport d’enquête sur l’inefficacité du système de santé et un autre livre sur l’acte d’accusation pour la mafia de Giulio Andreotti.

Silvestro Montanaro s’occupe du projet Sciuscià, réalise quelques épisodes, puis devient l’auteur de Drug Stories, un programme d’investigation sur le monde de la drogue à l’échelle internationale.

Au terme de cette expérience, en 1998, il a monté la première émission spéciale télévisée en Europe sur la dette extérieure des pays du Sud du monde et réalisé des documentaires dont “Col cuore coperto di neve” (Avec le cœur couvert de neige), tourné au Brésil sur les thèmes du travail et de la prostitution enfantine et “E poi ho incontrato Madid” sur la dernière des terribles “famines”, et surtout sur ses véritables raisons, qui ont affligé le sud du Soudan.

Depuis 1999, il est l’auteur de l’émission “C’era une volta” (IL était une fois) diffusée sur Rai Tre. En 2002, il anime l’émission “Des Apennins aux Andes“, première et dernière expérience de narration populaire des grands thèmes de la géopolitique.

Ses documentaires ont parcouru le monde et accompagné de nombreuses campagnes pour la vérité et les droits de l’homme. Et ils ont reçu les prix les plus prestigieux en Italie et dans le monde.

Source: https://carlinhoutopia.wixsite.com/carlinho-utopia/biografia-silvestro-montanaro

21 COMMENTAIRES

  1. Toutes mes condoléances à Silvestro, dont nous avons pu apprécier le courage. Jamais aucun journaliste n’avait poussé l’enquête jusqu’à aller interroger au Libéria jusqu’à cinq anciens compagnons de Charles Taylor dont on connait pourtant la violence.
    Il a ensuite beaucoup apporté à la campagne Justice pour Sankara justice pour l’Afrique en accompagnant son film lors de nombreuses projections en Italie notamment qui est le deuxième pays, après la France ayant recueilli le plus de signatures à notre pétition demande Justice pour Thomas Sankara.
    Qu’il repose en paix après tout ce travail accompli pour défense des droits de l’homme.
    Bruno Jaffré

  2. Repose en paix brave combattant.
    Merci pour tout ce que tu as fait pour la mémoire du Président Sankara

  3. C’est avec une grande tristesse que j’apprends la disparition de notre camarade Syilvestro Montanao, journaliste émérite
    Au nom de la Ligue des Jeunes (LJB) du Burkina Faso et à mon nom propre, je voudrais présenter mes sincères condoléances à la famille et aux proches de l’illustre disparu.
    Cde Kassoum NEYA, conseiller de la LJB_Bobo-Dioulasso

  4. Triste nouvelle. De la Corse nous avons une pensée pour cet internationaliste, ce défenseur des droits humains, ce journaliste hors pair. Il y a quelque chose de Camus dans Montanaro, dans cette forte volonté de dénoncer pour rendre justice. Son travail continuera à éclairer les générations à venir.
    Condoléances attristée à sa famille, ses camarades, ses amis.
    Per a Pace
    Jacques Casamarta

  5. Sylvestro est un homme bien. Les fameux Hommes biens dont parlait Norbert Zongo et qui ont décidé de ne pas garder le silence.
    Il a vécu une vie utile dans la passion de la vérité et l’amour de Sankara, notre lumière qui nous éclaire, a qui nous souhaitons tous ressembler mais qu’au fond de nous mêmes, nous savons que nous ne pouvons pas atteindre.
    Au moins faisons comme Sylvestro, essayons de montrer son exemple pour que les autres, peut-être meilleurs que nous puissent suivre.
    Que la terre d’Italie lui soit légère : Amen

  6. Très triste d’apprendre le décès du journaliste émérite italien Sylvestro.
    J’exprime mes sincères condoléances à sa famille, à ses amis, à ses proches et à tous les sankaristes du monde.
    Que notre ami repose en paix!
    Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA

  7. C’est avec beaucoups de tristesse que j’ai appris le décès du camarade Montanaro. Je presente à sa famille et à tous les camarades mes condoléances. Que la Terre du monde libre et revolutionaire lui soit legère. La lutte continue.
    Hon. Alexandre SANKARA.

  8. Une très triste nouvelle que le décès de ce sankariste de cœur
    Nous exprimons nos condoléances attristées à sa famille, à ses amis et proches et à tous les membres de cette liste
    Que notre ami Silvestro repose en paix!
    Demba

  9. Bonjour à toutes et tous,
    c’est avec la plus grande douleur que je dois vous annoncer une grande perte, hier Silvestro Montanaro nous a quitté.
    Silvestro,, notre ami et camarade, un des plus grandes journalistes d’enquête de la RAI italienne dont le documentaire des témoignages au Liberia sur l’assassinat de Thomas SANKARA, déposées en justice au Juge du Burkina Faso et à l’Assemblée Nationale de France.
    Son dernier film à la RAI <> c’était son “Manifeste” car Thomas était pour lui le plus grand Président de la planete ,le seul à qui lui devait rendre son dernier hommage. Ce film lui a coûté les démissions de la RAI.
    Depuis ce temps ,Silvestro a beaucoup voyagé partout en Italie pour faire connaître Thomas aux plus jeunes .
    Que la terre te soit légère très cher ami, camarade. Merci pour tout ce que tu a fait. Reposes en paix.
    Patrizia Donadello
    Comité SANKARA d’Italie

  10. Merci de nous renseigner et partager avec nous tous ce triste nouvelle. Il semble que les meilleurs partent avant. Le “beau” Blaise, encore vivant et dans l’impunité!! Que la terre lui soit legère à notre cher camarade.

  11. Bonjour,
    Au nom de tout le CADTM Afrique, nous vous présentons nos condoléances les plus attristées
    Qu’il se repose éternellement en paix
    Camarade tu resteras parmi nous à travers tes écrits et reportages
    Nous continuons la lutte
    Très amicalement
    Broulaye BAGAYOKO
    Secrétaire Permanent du CADTM Afrique
    Comité pour l’abolition des dettes illégitimes

  12. Sincères Condoléances et Merci pour le travail accompli.
    Comité Thomas Sankara Montpellier
    Gabriel BIBA-NKOUKA

  13. La perte de ce camarade est une douleur immense!;sans le connaitre on suivait ses combats,ses prises de position ,son courage ;merci camarade pour tout le travail abattu pour faire connaitre Thomas Sankara (,ses combats ses idéaux si précieux sur lesquels je ne revendrai pas)à l’Italie,au reste du monde entier!
    Repose en paix
    Nous ne t’oublierons jamais
    Irénée Karfazo Domboué,comité Thomas Sankara de Montpellier

  14. Je viens de lire seulement maintenant avec de la peine le décès de Silvestro M. C’est une très grande perte pour le réseau mais aussi pour tout ce monde épris de justice pour les bonnes causes.

    Que la terre lui soit légère et bon courage à sa famille mais aussi à nous toutes et tous.

    Mamadou

Répondre à Demba Moussa Dembele Annuler la réponse

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.