Artiste : Jahkasa, Ocean, Kass Kade

Les enfants de Sankara (2015) Burkina Faso


Vidéo: clip realisation Rasca Prod

« Au lendemain du Putsch survenu le 16 Septembre 2015 au Burkina Faso, les artistes “Reggae-mans” Ocean, Jahkasa ainsi que Kass Kadé ont ressenti le besoin urgent de chanter ce morceau en l’honneur de l’héritage laissé par le Capitaine Thomas Sankara à leurs compatriotes Burkina Bé. Pour nous, au-delà de la “qualité musicale” de ce morceau, le message de Sankara reste toujours d’actualité et doit être entendu! »


Le titre: Les enfants de Sankara

Le reggae africain, musique contestataire dont les ambassadeurs dénoncent les injustices sociales et politiques a le don d’engendrer des titres énergiques et groovy. De cette scène reggae, fleurissent de nombreuses collaborations et cette chanson en est la parfaite illustration.

Un titre  et un message qui pourrait être « plus jamais ça »,  enfantant une chanson pleine de cette énergie positive liée au soulèvement populaire qui à débarrassé le pays de Blaise Compaoré.  Un avenir que demande la chanson avec ce message « les Enfants de la révolution ont compris »,  afin de ne pas répéter les erreurs du passé. Dans ce titre nous ressentons un grand soulagement et une volonté forte de se tourner vers l’avenir du Burkina, sereinement et dans la joie.

Si nous allons parler dans la chronique suivante de l’artiste Jahkasa, ce titre est bien une collaboration entre trois « reggaeman » du Burkina. Nous reviendrons dans d’autres articles sur les artistes Océan et Kass Kadé ces derniers ayant chanté à la mémoire de Thomas Sankara.

Refrain de la chanson :

Les enfants Sankara ont grandi, les fossoyeurs de la révolution ont vieilli voilà pourquoi le 30 Octobre est arrivé. Que tu sois d’ici ou d’ailleurs ton peuple a besoins de considération, que tu préside. En Afrique ou en Europe, ils ne faut jamais sous-estimer ceux qui ont voté pour toi.


Présentation de Jahkasa

Jahkasa
Jahkasa

Avec trois albums parus depuis 2012, jahkasa est la valeur montante de reggae Burkinabé, son originalité dans le paysage du « reggae africain » étant  l’apparition régulière le balafon mis à l’honneur dans ses compositions.Il définit d’ailleurs sa musique de « Balafon Reggae ». Le Balafon moins présent dans son dernier album mais en star de son album « enfant du Pays ».

L’un des thèmes de ses trois albums est la dénonciation de la présence Française en Afrique  et surtout dans son pays avec des titres sans équivoque tel « FCFA » (Née Chikora) ou  « Pomp Afric » nom de son premier album avec lequel il fait une entrée remarquée en la matière. Ce thème que l’on retrouve dans  les trois albums est accompagné de messages réguliers vers l’unité du pays avec de nombreuses  références à  l’insurrection de 2015«oppresseur Babylone » ( Néé Ckihoka) , à Thomas Sankara  « ma tradition » ( Néé Chikora) et des titres qui mettent à l’honneur la vaillance du peuple burkinabé. Enfin des titres parfois très africanisé et solide comme Doubadou (enfants de pays).

On sent une grande maturité dans les textes de Jahkasa qui chante aussi bien en français qu’en dioula, bwamu, moré, anglais,  cela afin de permettre au plus grand nombre de le comprendre. La maturité se trouve également dans sa musique qui n’est pas sans rappelée l’énergie d’un Tiken Jah Fafoly. La production est propre sans être pour autant surproduite, il garde ainsi l’esprit roots qui lui va si bien et  pour ceux qui ne connaissent pas cet artiste ce fut un plaisir de se plonger dans son œuvre. Je finirai par une citation « oublier le passer  c’est nier la vérité » titre « esprit raciste » (Née Chikora).


Discographie :

Photo des albums de Jahkasa
Photo des albums de Jahkasa

Pomp A fric : 2012 (autoproduit)

Enfant de Pays : 2015 (autoproduit)

Née Chikora : 2019 (Maron Rprod – L’autre Distribution )


 Interview : Jahkasa

Comment est venue l’idée de ce trio et de ce titre ?

Bonjour et merci pour l’intérêt que vous apportez au Balafon reggae. En effet le single les enfants de Sankara a été réaliser pour rendre hommage au père de la révolution Burkinabé ainsi qu’à tous les grands Frères Samsk,Smockey et biens d’autres qui ont guider la jeunesse à réussir le changement.

 On l’a vu le titre n’est pas paru sur ton dernier album, pourquoi ce choix alors qu’il s’y intégrerait très bien.

L’idée est venue du fait que j’étais en même temps sur l’enregistrement de mon 2ème  album Enfants du pays sorti en 2015.Et je n’ai pas fait la promotion du titre car nous l’avons enregistré pour le coup exprès. Mais les artistes avec qui nous sommes en feat notamment Kass Kade,Et Ocean le font tourner lors de leur prestations. Au-delà de la qualité musicale pour nous l’important était de rendre hommage. Le trio c’était vraiment pour partager ce message avec différentes GENERATION dont Ocean a représenté les Grands frères, Kasse kade et moi-même avons représenté notre génération

Depuis l’insurrection comment perçois-tu les changements au Burkina Faso?

Depuis l’insurrection en tout cas je vois qu’il y a beaucoup de bon changement, notamment le Faso Danfani est mis en valeur, plus de liberté d’expression mais cela ne veut pas dire que tout va bien


  Autres Clips :

 JAHKASA feat. Natty Dread / reunion/FCFA

Jahkasa – La Leçon – album « enfants de pays »

Page réalisée par Sébastien Mseray

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.