Compte rendu d’activité du Groupe Thomas Sankara Belgique au festival esperanzah

 

 

Le Groupe Thomas de Belgique (voir http://thomassankara.net/?p=0186) était a réalisé une activité de sensibilisation aux problèmes de la dette durant le festival esperanzah du Du 4 au 6 août 2006à l’Abbaye de Floreffe à Namur (Belgique) ( http://www.esperanzah.be/ ). Nous vous présentons ci-dessous le compte rendu de cette activité que nous a envoyé Olivier Bonfond animateur de ce groupe.

 


 

 Voici en quelques points le bilan que l’on tire de cette activité

– 1 Pour sa première action collective et apparition publique, c’est un grand succès. Le groupe est apparu très dynamique aux yeux de tous et a étonné les autres organisations

– 2 L’élaboration du projet « jeu action »a été  très collective

– 3 Le festival a permis à la fois de faire un travail de qualité vers le public mais aussi de renforcer les liens entre les membres du Groupe

– 4 Chacun a pu développer ses propres sensibilités

– 5 Les actions ont été nombreuses et ont donné des résultats intéressants :

    1. La sensibilisation avec les jeunes et moins jeunes
    2. La tenue du stand a été constante
    3. Les contacts pris sont nombreux
    4. La diffusion de l’information via les folders
    5. la sensibilisation sur les différents thèmes

                                                               i.      BM – FMI

                                                             ii.       Dette

                                                            iii.      Afrique

                                                           iv.      Thomas Sankara

                                                             v.      Sous développement

                                                           vi.      Souveraineté alimentaire

    1. l’utilisation du jeu
    2. la vente de livres
    3. réunion de préparation du 16 et 19 septembre
    4. deux animations de rue en collaboration avec les « super babys » ( qui  a été filmée par olivier Nizet )
    5. Une émission radio de 1 heure sur radio esperanzah
    6. Une interview radio
    7. Animations jonglages

 

Le Jeu / Action symbolique du CADTM :

 

« FMI Banque mondiale, ça suffit ! Libérons les peuples »

 

Dans le cadre du festival Esperanzah 2006, le CADTM a décidé de sensibiliser le public en créant un jeu / Action symbolique

 

Ce jeu, représenté par une fresque de 12m² a été élaboré de manière collective par le Groupe Thomas Sankara (groupe de réflexion et d’action du CADTM), puis réalisé par une peintre militante bruxelloise

:

 

La fresque se décompose en trois parties et trois jeux / Action symbolique

 

La partie de droite montre le président de la BM avec une auréole dorée et auréole et une étiquette sur son veston indiquant « lutte contre la pauvreté »  Mais le président de la BM a son veston ouvert et surson « ventre » apparaît une cible avec une série de transnationales ( et les USA) indiquées dessus. Il s’agit de montrer que contrairement au discours officiel, la BM est avant tout un outil au service des USA et des transnationales

Le jeu consiste à choisir une transnationale et essayer de lancer trois flèches dans celle- ci

 

La Partie de gauche montre l’institution du FMI à Washington qui « casse » le continent africain situé au milieu de la fresque. Les Prêts d’ajustement structurels que cette institution impose ont en effet des effets désastreux en terme de santé et d’éducation dans le tiers-monde. Le jeu consiste à relancer des bourses de dollars dans les fenêtres du FMI ( trouées) pour montrer que l’Afrique n’a pas besoin des prêts du FMI

 

La Partie centrale propose la stratégie du CADTM en matière d’alternatives et de construction d’un autre monde possible. Comme on ne peut rien attendre du FMI et de la BM en matière d’émancipation des peuples, et comme le tiers monde n’a effectivement pas besoin des prêts de la BM et du FMI ( les PED sont en effet des prêteurs nets de capitaux ), il faut absolument sortir de la logique de générosité et travailler à renforcer les résistances des peuples du Sud (  sort du continent africain un pojng levé ainsi qu’une main repoussant le FMI marquant cette résistance) . Le jeu ici consiste à lancer, non pas des bourses de dollars, mais bien de l’énergie ( boule d’énergie ) à travers un panier de basket ball aux peuples du Sud 

 

Bilan de l’utilisation du jeu :

 

         Ce jeu est très visible et pédagogique. Il permet une sensibilisation simplement en regardant la symbolique du dessin

         Il est un bon outil pour permettre de lancer le dialogue et le débat avec le public

         Il permet de sensibiliser, les jeunes et les moins jeunes

 

 

Olivier Bonfond

olivier @ cadtm.org

www.cadtm.org

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp!
SVP saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.