• www.thomassankara.netLe site dédié à la mémoire du capitaine Isidore Thomas Sankara
  • Un héro national
  • La liberté, pas un vain mot
  • La décomcratie
  • La révolution
  • A bas l'impérialisme!
  • La tombe du capitaineTuez Sankara, des milliers de Sankara naîtront !
  • En avant avec le peuple
  • La patrie ou la mort, nous vaincrons
www.thomassankara.net1 Un héro national2 La liberté, pas un vain mot3 La décomcratie4 La révolution5 A bas l'impérialisme!6 La tombe du capitaine7 En avant avec le peuple8 La patrie ou la mort, nous vaincrons9

[Thomas Sankara webSite]

Thomas Sankara a légué aux générations futures la verve et l’énergie de l’espoir, l’emblème de la probité et la conscience historique de l’inaliénabilité de la lutte contre toutes oppressions.

A travers ce site, dédié au capitaine Thomas Sankara, nous essayons de mettre en place une plateforme regroupant tous les oeuvres (films, photos, discours, interviews, publications, livres et bien d’autres...)

SIGNER LA PETITION : Justice pour thomas sankara, justice pour l'afrique


De nombreux témoignages, souvent en provenance d’anciens compagnons de Charles Taylor, mettent en cause Blaise Compaoré dans l’assassinat de Thomas Sankara, avec la complicité d’Houphouët Boigny, mais aussi de la France, de la CIA et d’autres personnalités africaines.
En avril 2006, le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU, saisi par le Collectif Juridique de la Campagne internationale Justice pour Thomas Sankara (CIJS) au nom de la famille, donnait raison aux plaignants et, demandait à l’Etat burkinabé d’élucider l’assassinat de Thomas Sankara, de fournir à la famille les moyens d’une justice impartiale, de rectifier son certificat de décès, de prouver le lieu de son enterrement, de compenser la famille pour le traumatisme subi, et de divulguer publiquement la décision du comité....

[Lire la suite et signer la pétition]

Signatures : 13609

FRANCAIS ¦ ITALIANO ¦ ENGLISH ¦ DEUTSCH ¦ ESPAÑOL

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Il y a 30 ans, Thomas Sankara était porté au pouvoir, récit d’une journée (4 août 1983) fertile en rebondissement

avec l’aide de son ami Blaise Comparé, des militaires progressistes et plusieurs groupes marxistes clandestins.
Au terme d’un long processus, de clarification politique au sein des civils, avec un travail sur le long terme des groupes marxistes clandestins, notamment via les organisations syndicales et au sein de la jeunesse , comme de l’armée, à la suite d’une succession de coups d’Etat, la journée du 4 août marque l’aboutissement d’un longue période de combats politiques. Le fil de la journée, minutieusement préparée, riche en rebondissementsva se dérouler tel (...)


SY CHERIF, Directeur de BENDRE : Mon dernier face à face avec Sankara

Publié le dimanche 14 octobre 2012 dans Le Pays Chérif Sy, directeur du journal « Bendré », n’est peut-être plus à présenter. C’est l’un des fils du grand chancelier, le Général Baba Sy. La rédaction a voulu partager le regard de cet homme de média, sankariste à sa façon, 25 ans après le drame du 15 octobre. L’homme retient du passé des valeurs indispensables pour bâtir l’avenir du Burkina Faso. Et il nous révèle sa dernière rencontre avec feu le capitaine (...)


"De la nécessité de réformer l’armée" du Colonel Ouattara Lona Charles

Nous publions ci-dessous un article écrit par un officier de l’armée burkinabè. Cet article est très critique sur la période de la révolution. Mais notre site n’ pas pour objectif de faire l’apologie de la révolution ou de Thomas Sankara, mais plutôt d’informer et de donner des clés pour comprendre la révolution. Il est donc normal de publier des articles très critiques pourvu que la critique soit de qualité. Nous aurions aimé en publier une réponse d’un (...)


Thomas Sankara : A Leader Before His Time ?

Sommaire Thomas Sankara : A Leader Before His Time ? Dr Hippolyte Fofack, http://africanbusinessmagazine.com/ Thursday, 13 December 2012 Twenty-five years ago, the charismatic leader of Burkina Faso, Thomas Sankara, was murdered during a coup but his legacy continues to inspire Africans today. With each passing year, Sankara’s leadership, the personal examples he set and his reading of global and local situations appear exceptional. Africa can continue to learn from the Sankara (...)


Noi, il nostro Thomas Sankara, le nostre lotte

di Alessio Arena 15 ottobre 2012 Un quarto di secolo ci separa dal giorno in cui Thomas Sankara, uno dei dirigenti più significativi dell’Africa rivoluzionaria in lotta per l’emancipazione dal dominio neocoloniale europeo e americano, veniva assassinato dal suo più fidato collaboratore, da allora fino ad oggi presidente di un Burkina Faso ricondotto dalla controrivoluzione alla prostrazione precedente all’avvento del governo rivoluzionario. Un assassino, Blaise Compaoré, (...)


A propos du discours de Thomas Sankara sur la dette

Publié le 26 juin 2012 sur http://blog.danco.org/ Il y a 25 ans, le jeune président Thomas Sankara du jeune Burkina-Faso a fait ce discours dans le cadre africain, puisqu’il s’agit du sommet de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine). 25 ans c’est le temps de renouvellement d’une génération. Il n’est donc pas inutile de rappeler aux jeunes générations d’Afrique et d’ailleurs l’esprit de ce grand homme qui a défié, au péril de sa (...)


17 MAI 1983, retour sur l’arrestation du Capitaine Thomas Sankara

Publié dans le reporter http://www.reporterbf.net en juin 2013 par Simba TIMMERMAN Le 17 mai 1983, il y a eu un putsch entraînant la rupture entre les deux tendances au sein du CSP (Conseil du salut du peuple), alors organe dirigeant de la Haute-Volta (aujourd’hui Burkina Faso). La tendance modérée était représentée par le chef de l’Etat, le médecin-commandant Jean-Baptiste Ouédraogo et la tendance progressiste conduite par le Premier ministre, le capitaine Thomas Sankara. Ce (...)


Succès des manifestations de l’opposition du 29 juin 2013 contre la mise en place d’un sénat et contre le régime de Blaise Compaoré

Par Bruno Jaffré Une manifestation contre le régime Certes la manifestation convoquée le 29 juin par l’opposition unie derrière son chef de file M. Zéphirin Diabré, avait d’abord été programmée contre la mise en place d’un sénat. Deux raisons sont évoquées, le coût de ce sénat, dans un pays pauvre, et surtout son mode de désignation qui assure une majorité confortable à Blaise Compaoré et son clan. De plus, le président du sénat devant assurer l’intérim en cas de (...)


"Les vingt-cinq morts de l’homme qui agissait" de David Kpelly

16 octobre 2012 Dans le cadre de la commémoration du vingt-cinquième anniversaire de la mort de Thomas Sankara, j’ai été invité par une association, « L’Afrique Maintenant », formé d’une trentaine de jeunes maliens, burkinabé, guinéens, camerounais… pour débattre du thème « Ce qui reste de Thomas Sankara vingt-cinq ans après son assassinat », à la suite de la projection d’un film consacré au révolutionnaire, et la lecture de certains de ses grands discours. (...)


Thomas Sankara votait pour l’inscription de la Nouvelle Calédonie sur cette liste des territoires à décoloniser en 1986. Les conséquences seront lourdes.

par Bruno Jaffré publié sur http://blogs.mediapart.fr/blog/ le 11 juin 2013 Le 17 mai, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution plaçant la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, malgré la défaite des indépendantistes aux dernières élections territoriales et les pressions de Paris. L’occasion de revenir sur la prise de position du Burkina de Thomas Sankara pour l’indépendance de la Nouvelle Calédonie et les conséquences qui (...)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs :

Suivre la vie du site fr    ?

83 visiteurs en ce moment

Visiteurs connectés : 83