• www.thomassankara.netLe site dédié à la mémoire du capitaine Isidore Thomas Sankara
  • Un héro national
  • La liberté, pas un vain mot
  • La décomcratie
  • La révolution
  • A bas l'impérialisme!
  • La tombe du capitaineTuez Sankara, des milliers de Sankara naîtront !
  • En avant avec le peuple
  • La patrie ou la mort, nous vaincrons
www.thomassankara.net1 Un héro national2 La liberté, pas un vain mot3 La décomcratie4 La révolution5 A bas l'impérialisme!6 La tombe du capitaine7 En avant avec le peuple8 La patrie ou la mort, nous vaincrons9

[Thomas Sankara webSite]

Thomas Sankara a légué aux générations futures la verve et l’énergie de l’espoir, l’emblème de la probité et la conscience historique de l’inaliénabilité de la lutte contre toutes oppressions.

A travers ce site, dédié au capitaine Thomas Sankara, nous essayons de mettre en place une plateforme regroupant tous les oeuvres (films, photos, discours, interviews, publications, livres et bien d’autres...)

SIGNER LA PETITION : Justice pour thomas sankara, justice pour l'afrique


public|spip|ecrire:signer_petition

Signatures : 13954

FRANCAIS ¦ ITALIANO ¦ ENGLISH ¦ DEUTSCH ¦ ESPAÑOL

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Hommage à Thomas Sankara à Villejuif le 21 décembre 2013

adresse : au Portail 77 avenue de Paris à Villejuif (94) métro Léo Lagrange (ligne 7) Projections de films, débats, exposition, concerts, vente de livres, bar, restauration africaine (7€ le plat) Organisateurs : Organisation des citoyens unis, Réseau international "Justice pour Sankara Justice pour l’Afrique", SURVIE, Balai citoyen Le programme 12h Repas africain (7€) 12h45 : projection de « "Thomas Sankara, la révolution assassinée" de Tristan Goasguen et Yann (...)


La ville de Montpellier baptise du nom de Thomas Sankara une allée de la ville

Sommaire Le communiqué du comité Thomas Sankara de Montpellier C’était le 30 novembre dernier. Une première en France. Et selon l’adjoint au maire, Philippe Thinès "Nous voulions rendre hommage à un homme qui a marqué l’Afrique, opposé au post-colonialisme et à la corruption, favorable au développement agraire et aux droits des femmes. Mais on ignorait que sa femme vivait ici" (cité par la gazette de Montpellier du 5 décembre 2013). Certes c’est une petite allée, (...)


"L’affaire Sankara", un roman policier d’Antonio Lozano

Roman policier 298 pages Editeur : Editions La Citadelle editionslacitadelle at gmail.com Contact auteur : alozano956 a gmail.com ISBN-10 : 2981410628 ISBN-13 : 978-2981410627 Présentation de l’ouvrage Antonio Lozano avait publié ce roman espagnol en 2006. Il n’avait pas pu être édité en français alors que pourtant, il avait été traduit dans cette langue. Nous avions pu lire cette traduction et avions donc publié un premier compte rendu de cet ouvrage (voir (...)


Nouvelle profanation de la tombe de Thomas Sankara (novembre 2013)

De nouveau, dans la nuit du 16 au 17 novembre 2013, une nouvelle fois la tombe de Thomas Sankara, au cimetière de Dagnoen, a été profanée. L’épitaphe en béton était en morceaux, les gerbes déposées le 15 octobre, avaient été dispersées selon ce que rapportent les témoins présents sur les lieux le 17 novembre au matin. La tombe venait juste d’être refaite en prévision des cérémonies de commémoration organisée pour le 15 octobre 2013. (photos Thea Mometer, montage balai citoyen) (...)


Joséphine Ouédraogo, ancienne ministre de la Révolution « La IVe République a donné plus de place aux institutions qu’à la démocratie elle-même »

Publié le samedi 1 septembre 2013 dans le numéro 36 du bimensuel mutations Joséphine Ouédraogo née Guissou a été une actrice de choix de la Révolution démocratique et populaire (RDP). Ministre de l’Essor familial et de la Solidarité de 1984 à 1987, elle et son ministère ont été au cœur de la transformation sociétale prônée par la Révolution. Après les événements du 15 Octobre 1987, cette jeune sociologue et militante féministe qui n’entendait jouer un quelconque rôle chez (...)


Thomas Sankara, precursos de lutas de hoje.

Bruno Jaffré 2013-10-29, Edição 61 http://pambazuka.org/pt->http://www.pambazuka.org/pt/issue/61] Além das influências ideológicas que norteiam a análise do movimento das relações da sociedade e do poder a nível internacional Sanakara viu a revolução como a melhoria das condições de vida da população. Ele vai ser traduzido como um verdadeiro avanço em todas as áreas com compromissos, 25 anos mais tarde, subjaz as lutas atuais para a libertação eo desenvolvimento de África. No início dos (...)


Thomas Sankara And The Assassination Of Africa’s Memory

By Chika Ezeanya Published on the 16th of octobre on http://saharareporters.com homas Sankara was Burkina Faso’s president from August 1983 until his assassination on October 15, 1987. Perhaps, more than any other African president in living memory, Thomas Sankara, in four years, transformed Burkina Faso from a poor country, dependent on aid, to an economically independent and socially progressive nation. Thomas Sankara began by purging the deeply entrenched bureaucratic and (...)


Le ministre de la sécurité de Sankara parle… « Le Président pouvait-il vraiment échapper à ce coup d’Etat ? »

Publié dans le numéro 11 du 10 octobre 2013 du Courrier confidentiel http://www.courrierconfidentiel.net/ « Blaise Compaoré a prétendu qu’il était malade lors qu’il préparait un coup d’Etat. Non, il n’était pas malade ». C’est Ernest Nongma Ouédraogo, ministre de la Sécurité sous la Révolution, qui le dit. Et il ne s’arrête pas là : « J’ai été choqué, très choqué lorsqu’après le coup d’Etat, le Front populaire, dirigé par Blaise (...)


Saye Zerbo : le président qui interdisait de boire pendant les heures de service

Publié le 19 septembre 2013 sur fasozine.com Inoussa Ouédraogo (collaborateur) Le Professeur Magloire Somé est enseignant-chercheur au Département d’histoire et archéologie de l’Université de Ouagadougou. Dans cet entretien qu’il a accordé à Fasozine.com, il revient sur un pan de la vie politique de Saye Zerbo en tant qu’homme d’Etat. Un président qui refusait par exemple que les travailleurs fréquentent les bars pendant les heures de travail. Fasozine.com (...)


Thomas Sankara : Il laisse comme héritage à sa famille une parcelle et un puits

Publié dans MUTATIONS N° 14 du 1er octobre 2012 Le 15 octobre marque le 25e anniversaire de l’assassinat du leader de la révolution du 4 Août 1983. Comme à chaque 4 Août et à chaque 15 Octobre, la mémoire de celui que certains ont nommé « le Président des pauvres » est célébrée dans le monde. Au Burkina Faso, outre les héritiers politiques qui tiennent difficilement le flambeau, c’est aussi le travail de mémoire quotidien de la presse qui permet au Président Sankara de « (...)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs :

Suivre la vie du site fr    ?

127 visiteurs en ce moment

visiteurs_connectes